Telegram débarque – blockchain TON – jeton GRAM

Quelques chiffres qui donnent le vertige :

  • Telegram c’est … 200 millions d’utilisateurs
  • 1.7 milliards levés lors de l‘ICO privée
  • ICO publique annulée car assez de fonds disponibles
  • Listing instantané sur Huobi, OKEx et Binance

Le jeton devrait débarquer sur les marchés autour de l’automne 2019.

La blockchain TON de Telegram estimée à 30 milliards de dollars

Un engouement croissant, pour un des acteurs majeurs des réseaux sociaux – messagerie, emboîtant le pas à Facebook et son coin qui devrait sortir courant d’été 2019.

Basé sur des registres distribués protégés cryptographiquement, le réseau ouvert Telegram est destiné à être un concurrent d’Ethereum pour le lancement et l’exécution de contrats intelligents et d’applications décentralisées.

La version test de la plate-forme est déjà disponible pour certains investisseurs et le lancement officiel de la plate-forme TON est prévu pour le second semestre de cette année.

Le lancement sur le réseau principal de sa monnaie numérique Gram devrait avoir lieu dès mars cette année. Le jeton pourrait faire ses débuts à petite échelle en bêta test au Japon.

Un concurrent sérieux pour Ethereum ?

TON devrait s’attaquer au problème de l’évolutivité. Selon Durov, les transactions sur la plate-forme seront traitées beaucoup plus rapidement que ses concurrents Bitcoin et Ethereum.

En tant que plate-forme entièrement nouvelle blockchain, TON traitera des millions de transactions par seconde. Pour développer la plate-forme, Durov a réuni une infrastructure centralisée et décentralisée.

De plus, les utilisateurs de Telegram peuvent être autorisés à stocker non seulement des devises Gram mais aussi des monnaies fiduciaires dans leur portefeuille.

Telegram a l’intention d’économiser au moins 52% de Gram afin de sécuriser la devise contre les spéculations et de fournir une certaine flexibilité.

Le PDG de Telegram a déclaré :

2019 sera l’année la plus importante de l’histoire de la société depuis sa création, après une année 2018 des plus exaltante.

Pavel Durov CEO Telegram

Pour rendre la nouvelle monnaie populaire, Telegram pourra s’appuyer sur son réseau comptant plus de 180 millions d’utilisateurs unique.

Actuellement, l’équipe en charge de TON étudie le droit international afin de se développer dans dix pays, comme le Japon, la Chine et la Grande-Bretagne.

En Russie, où certains responsables politiques parlent du remplacement du dollar américain par les crypto-monnaies, le projet TON pourrait gagner du terrain, car les autorités ont une attitude positive à l’égard des monnaies numériques. 

Le ministère du Développement économique a indiqué qu’il travaillait sur un projet de loi qui permettrait à certaines sociétés russes de tester l’utilisation de la crypto-monnaie comme moyen de paiement dans les règlements interentreprises.

Dans la région de Kaliningrad, ainsi que dans la République fédérale du Tatarstan, cette proposition a déjà reçu le soutien des autorités. Le projet de loi pourrait être discuté dès ce printemps.

Une pensée sur “Telegram débarque – blockchain TON – jeton GRAM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *