Facebook lève le bannissement sur les publicités de crypto-monnaies

A quelques semaines de la mise sur le marché du Facebook Coin, l’entreprise a décidé de revenir sur sa décision de bannir les publicités en rapport aux crypto-monnaies.

En effet depuis Janvier 2018, le géant des réseaux sociaux avait imposé un blackout total de toutes les pubs liées de près ou de loin aux crypto-actifs afin de prévenir tout abus.

Les ICO’s pour leur part seraient par contre toujours interdites.

Dans la dernière mise à jour de leur blog :

Nous publions aujourd’hui quelques mises à jour de nos règles en matière de publicité relatives aux produits et services blockchain, crypto-devises et financiers. En juin dernier, nous avons mis à jour nos règles en matière de publicité afin de requérir une autorisation écrite préalable pour annoncer les produits et services de crypto-monnaie sur Facebook. Depuis lors, nous avons écouté les commentaires et évalué l’efficacité de la politique. Bien que nous devions toujours demander aux utilisateurs de présenter des annonces pour la promotion de la crypto-monnaie, à partir d’aujourd’hui, nous réduirons cette règle afin qu’elle ne soit plus soumise à une autorisation préalable pour les annonces liées à la technologie blockchain, aux actualités du secteur, à l’éducation ou aux événements liés à la crypto-monnaie.

A compter du 5 juin, nous mettrons à jour notre politique relative aux produits et services financiers interdits pour interdire les annonces faisant la promotion de contrats de différence (CFD), produits financiers complexes souvent associés à des comportements prédateurs. En raison de leur complexité, ces produits induisent souvent les gens en erreur. Nous continuerons également d’interdire les annonces pour les offres de pièces de monnaie initiales (ICO), ainsi que les annonces pour les options binaires.

Comme pour toutes les annonces sur Facebook, nous avons besoin que le texte, le ciblage, le positionnement, les images et le contenu de l’annonce sur la page de destination soient conformes à la présente politique mise à jour, ainsi qu’à toutes nos règles en matière de publicité et normes communautaires. Par exemple, une annonce qui dirige vers une page de destination présentant un produit restreint, tel qu’un échange crypto-devise, nécessite toujours une approbation préalable. Ou bien, si la page de destination contient un produit interdit, comme une offre de pièces initiale (ICO), nous le rejetterons.

Une pensée sur “Facebook lève le bannissement sur les publicités de crypto-monnaies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *