Binance victime d’une accusation sur la fuite de documents utilisateurs KYC

Binance vient par le biais d’un communiqué officiel de révéler qu’ils ont fait l’objet d’un chantage et d’une fuite de documents KYC comme la carte d’identité ou le passeport.

L’équipe en charge investigue encore à l’instant où nous écrivons ces lignes.

Plus tôt dans la journée un canal Telegram regroupant pas moins de 6500 utilisateurs, dévoilait quelques copies de cartes d’ID et Passeports, pour l’instant sans aucune certitude de la provenance de ces documents. Le canal a été clôturé il y a quelques minutes.

Nous vous rappelons que Binance ne cherchera jamais à obtenir vos informations ou mots de passe par quelque canal privé que ce soit.

Communiqué officiel

Nous tenons à vous informer qu’une personne non identifiée nous a menacés et harcelés, exigeant 300 BTC en échange de la rétention de 10 000 photos présentant des similitudes avec les données de Binance KYC. Nous enquêtons toujours sur cette affaire pour vérifier sa légitimité et sa pertinence. Après avoir refusé de coopérer et poursuivi cette extorsion, cette personne a commencé à distribuer les données au public et aux médias.

Tout d’abord, il existe des incohérences dans la comparaison de ces données avec celles de notre système. À l’heure actuelle, rien n’indique que des images KYC ont été obtenues de Binance, ces images ne contenant pas le filigrane numérique imprimé par notre système. Cela dit, notre équipe de sécurité s’efforce de rechercher toutes les pistes possibles pour tenter d’identifier la source de ces images.

Lors de l’examen initial des images rendues publiques, elles semblent toutes être datées de février 2018, date à laquelle Binance avait passé un contrat avec un fournisseur tiers pour la vérification KYC afin de traiter le grand nombre de demandes à cette époque.

Nous étudions actuellement avec le fournisseur tiers pour plus d’informations. Nous continuons à enquêter et vous tiendrons au courant.

300 Bitcoin réclamés

Nous pensons qu’il s’agit du même ensemble de données que celui décrit dans les articles de presse précédents, tels que : https://decrypt.co/4648/binance-kraken-exchange-data-haul.

Le pirate affirme également disposer d’informations KYC issues de multiples échanges. Lorsqu’on lui a demandé de prouver la source des données, l’individu a demandé 300 BTC et a refusé de fournir une preuve irréfutable de ses conclusions. Plus tard, ils ont alerté la presse sous de faux prétextes, se présentant comme un pirate sympa avec de bonnes intentions. Les organismes chargés de l’application de la loi ont été contactés et nous collaborerons étroitement avec eux pour poursuivre cette personne.

25 Bitcoin en récompense

Si vous êtes en mesure de fournir des informations permettant d’identifier cette personne et de nous permettre de poursuivre l’individu par le biais d’une action en justice, nous vous proposerons une récompense pouvant aller jusqu’à 25 BTC, en fonction de la pertinence des données fournies. Vous pouvez soumettre ces informations en ouvrant un ticket de support à l’adresse https://support.binance.com.

Enfin, n’ayant aucun lien avec cela, veuillez vous méfier des fraudeurs qui pourraient se faire passer pour le service clientèle de Binance et vous demander de retirer vos fonds. 

N’oubliez pas que la protection de la vie privée de nos utilisateurs et la sécurité de nos systèmes, y compris des fonds stockés, constituent notre priorité absolue. Nous avons mis en place de nombreuses mesures pour assurer la sécurité des informations de nos utilisateurs et nous continuerons de maintenir le plus haut degré de transparence possible tout en servant notre communauté.

Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de la situation tout au long de notre enquête et nous vous remercions de votre confiance.

Équipe de sécurité Binance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *